570 likes. par Alexis de Tocqueville Gallimard © 1961, Collection folio histoire # 13. Ils avaient voulu être libres pour pouvoir se faire égaux, et, à mesure que l’égalité s’établissait davantage à l’aide de la liberté, elle leur rendait la liberté plus difficile. On constate que, dans « les nations démocratiques de l’Europe qu’on appelle libres », et chez les autres, se créent, « à côté de ces tribunaux, d’autres plus dépendants dont l’objet particulier est de décider exceptionnellement les questions litigieuses qui peuvent s’élever entre l’administration publique et les citoyens. [PAUSE DANS L’ARGUMENTATION ET APPEL AU LECTEUR ] : J’ai peur d’avoir trahi ma pensée. Le principe de la souveraineté du peuple en Amérique est reconnu par les mœurs et proclamé par les lois. Ai… Je citerai entre autres ce qui a rapport aux testaments. On voit aisément où mènerait le succès d’une pareille entreprise. Ces associations nouvelles se créant à une époque où « l’idée des droits particuliers est faible, et où le pouvoir social est sans limites ; il n’est pas surprenant qu’elles perdent leur liberté en naissant ». Nos pères ont fait voir comment un peuple pouvait organiser une immense tyrannie dans son sein au moment même où il échappait à (141) l’autorité des nobles et bravait la puissance de tous les rois, enseignant à la fois au monde la manière de conquérir son indépendance et de la perdre ». Le goût du bien-être les détourne de se mêler du gouvernement, et l’amour du bien-être les met dans une dépendance de plus en plus étroite des gouvernants. Développement de l’industrie : « Il y a chez les nations modernes de l’Europe une grande cause qui […] contribue sans cesse à étendre l’action du souverain ou à augmenter ses prérogatives […]. La situation politique est particulièrement inédite dans lOuest américain : les nouveaux Etats de lOuest ont déjà des habitants ; la société ny existe point encore1. L’instinct de la centralisation a été comme le seul point immobile, au milieu de la mobilité singulière de leur existence et de leurs pensées ». ». Tocqueville De la démocratie en Amérique Tome II, partie IV Du voyage en Amérique qu'il effectue au début des années 1830, Tocqueville tire ce qui deviendra, dans la riche littérature politique du XIXe siècle, l'une des oeuvres les plus lues et les plus commentées. De ce fait, la majorité a un pouvoir absolu dans une démocratie : la majorité a aux Etats Unis une immense puissance de fait et … Tableau des oeuvres, 5e partie. Ceci est vrai en général mais voici ce qui concerne plus particulièrement aux nations de l’Europe. Je te conseille vivement de la télécharger, de l'imprimer et même de la laisser visible. Ainsi, l’État attire à lui l’argent des riches (par l’emprunt) et celui des pauvres (par les caisses d’épargne) et concentre entre ses mains toutes les richesses du pays à proportion des progrès de (126) l’égalité ; car, « chez une nation démocratique, il n’y a que l’État qui inspire de la confiance aux particuliers, parce qu’il n’y a que lui seul qui leur paraisse avoir quelque force et quelque durée » (F). Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Moi, c'est Florian. « le chef de chaque citoyen et souvent son maître, et, de plus, il se fait son intendant et son caissier ». Et lorsque le lecteur, ayant examiné ce détail des affaires humaines, voudra en embrasser dans son ensemble le vaste tableau, il restera étonné. Pour plus dinfo, un cours de français prépa en vidéo a été fait et est disponible sur le blog section prépa scientifique, profitez-en. Ne pouvant échapper à l’obligation de se faire sanctionner par un autre, « Ainsi, il ne suffit point à l’État d’attirer à lui toutes les affaires, il arrive encore, de plus en plus, à les décider toutes par lui-même sans contrôle et sans recours ». » Tous les gouvernements de (127) l’Europe ont perfectionné, de notre temps, la science administrative au point de contrôler leurs propres agents et de resserrer leur emprise de sorte « le gouvernement centralise son action en même temps qu’il accroît ses prérogatives : double cause de force. « Cela les a conduits à faire des révolutions, et a inspiré à un grand nombre d’entre eux ce goût sauvage du désordre et de l’indépendance que toutes les révolutions, quel que soit leur objet, font toujours naître. (125) Les moindres, il les attire d’une autre manière. « Ainsi, il ne suffit point à l’État d’attirer à lui toutes les affaires, il arrive encore, de plus en plus, à les décider toutes par lui-même sans contrôle et sans recours » (G). Lors de son voyage aux Etats-Unis, il a pu décrire la démocratie naissante. En se développant, la propriété industrielle n’augmente donc point ses droits et la classe industrielle ne devient pas plus indépendante en devenant plus nombreuse ; on assiste au contraire à une extension du despotisme à proportion de son développement (H). » On est étonné de voir, par exemple, qu’au Moyen-âge, période d’indépendance individuelle, « l’industrie était sans cesse réglementée par les rois, jusque dans ses moindres détails ». » Il est question ici d’attributions judiciaires valables partout et non d’attributions politiques et administratives usurpées çà et là. « Les souverains s’approprient ainsi de plus en plus et mettent à leur usage la plus grande partie de cette force nouvelle que l’industrie crée de notre temps dans le monde. […] La plupart de nos princes ne veulent pas seulement diriger le peuple tout entier ; […] ils se jugent responsables des actions et de la destinée individuelle de leurs sujets » dont ils prétendent assurer le bonheur. Le nombre de fonctionnaires augmente à proportion de l’influence grandissante du pouvoir central. Résumé établi par Bernard Martial (professeur de lettres en CPGE), Références de l’édition GF n°1609 (numéros des pages entre parenthèses). De la démocratie en amérique t.2, partie 4 par Alexis Tocqueville aux éditions Flammarion. Ces nombreux, général de propriété) étaient placés, dans ces pays d’. Ces nombreux droits individuels (rattachés au droit général de propriété) étaient placés, dans ces pays d’Europe, (128) sous la sauvegarde du juge, et l’État ne pouvait pas y toucher sans son autorisation. 1. En dépit de l’esprit de liberté affiché par nos contemporains, « je vois bien que les nations de nos jours sont turbulentes ; mais je ne découvre pas clairement qu’elles soient libérales, et je (142) redoute qu’au sortir de ces agitations qui font vaciller tous les trônes, les souverains ne se trouvent plus puissants qu’ils ne l’ont été. Résumé pour les Prépas Scientifiques. », Deux choses frappent dans la constitution des pouvoirs judiciaires d’autrefois, dans la plupart des nations de l’Europe : « l’indépendance de ce pouvoir, et l’étendue de ses attributions […] Non seulement les cours de justice décidaient presque toutes les querelles entre particuliers ; dans un grand nombre de cas, elles servaient d’arbitres entre chaque individu et l’État. », « Les hommes vont donc par deux chemins divers vers, de plus en plus étroite des gouvernants. Mais quand on vient enfin à considérer de plus près l’état du monde, on voit que ces deux révolutions sont intimement liées l’une à l’autre, qu’elles partent de la même source, et qu’après avoir eu un cours divers, elles conduisent enfin les hommes au même lieu. Pas facile d'être en CPGE... Heureusement, c'est possible de mieux apprendre, de gérer son stress et de garder sa motivation ! Pour faire prévaloir dans le gouvernement les besoins et les intérêts nouveaux liés à l’égalité croissante, il a fallu aux hommes de nos jours renverser ou contraindre les anciens pouvoirs politiques de l’Europe, fondés dans des siècles d’aristocratie, et représentant le principe de l’inégalité et du privilège. a crû partout de mille façons différentes. Pour le bac, la prépa, la fac ou le plaisir. trouve la raison de presque tous les phénomènes qui nous étonnent ». Je citerai entre autres ce qui a rapport aux testaments. « C’est ce pouvoir semi-politique qui distinguait principalement les tribunaux d’Europe de tous les autres ; car tous les peuples ont eu des juges, mais tous n’ont point donné aux juges les mêmes privilèges. Une administration centralisée et inquisitive : Non seulement le pouvoir du souverain s’est étendu dans la sphère entière des anciens pouvoirs ; mais il envahit aussi le domaine réservé de l’indépendance individuelle. 0 exemple de copie. En début d'ouvrage, les auteurs proposent une méthode claire et systématique pour réussir son résumé pour éviter la paraphrase et les omissions de thèmes importants. 2. ». Le peuple règne, et ce dans les quatre degrés de la société politique américaine : la commune, le comté, lEtat et lUnion. ». Les guerres, les révolutions, les conquêtes ont servi à son développement ; tous les hommes ont travaillé à l’accroître. Plus de 700 articles disponibles pour tous les niveaux en philosophie. L'essentiel pour réussir l'épreuve littéraire aux concours des prépas scientifiques sur le thème de la démocratie. », On refuse de soumettre l’examen d’un procès, entre l’administration et un particulier, à un juge ordinaire, sous prétexte de ne pas mêler le pouvoir administratif et le pouvoir judiciaire. De la démocratie en Amérique d'Alexis de Tocqueville (Programme CPGE scientifiques 2019-2021 : La Démocratie). ... Ce résumé ne suffit PAS pour réussir en Français-Philosophie. Les épreuves écrites consistent en deux sortes d’exercices, le résumé de texte et la dissertation. Mais Tocqueville n'est jamais sentencieux: il réfléchit, il doute, et surtout il n'envisage un avenir sombre que comme un nécessaire effort de pédagogie pour éviter qu'il n'advienne. Cela arrive par le fait des démagogues. était dans sa chaleur, les hommes occupés à détruire, qui combattaient contre elle, se montraient animés d’un grand esprit d’, devenait plus complète, ils s’abandonnaient peu à peu aux instincts naturels que cette même, égalité fait naître, et ils renforçaient et centralisaient, Ces deux états n’ont pas toujours été successifs. Depuis lors, une grande révolution a eu lieu dans le monde ; la propriété industrielle s’est développée au point de couvrir l’Europe et la classe industrielle s’est étendue, enrichie, au point de passer du statut de classe exceptionnelle, à celui de classe principale, et, (132) pour ainsi dire, de classe unique. L'Assemblée des femmes - Tocqueville, De la démocratie en Amérique - Roth, Le Complot contre l'Amérique » de Collectif disponible chez Rakuten Kobo. a. Le gouvernement démocratique « ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige; il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse ; il ne détruit point, il empêche de naître ; il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et il réduit enfin chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger.» Problématique soulevée : la … […] Là où les lois ne dominent pas, alors apparaissent les démagogues ; le peuple, en effet, devient monarque, unité composée d’… Mais quand on vient enfin à considérer de plus près l’état du monde, on voit que ces deux, « il faut bien prendre garde de confondre le fait même de. Lisez « La démocratie - Prépas scientifiques 2019-2020 : Aristophane, Les Cavaliers. (124) En parallèle, les particuliers sollicitent de plus en plus l’aide du pouvoir social dans leurs choix. moins grande de la puissance sociale à ces êtres collectifs redoutables que sont les associations qu’on ne le ferait pour un simple être individuel. Et l’État qui se mêle déjà de régenter la vie entière, prétend, aujourd’hui, s’occuper de la transmission de l’héritage. Tableau des oeuvres, 2e partie. Dans De L’Esprit des lois, Montesquieu écrit que « Une autre espèce de démocratie, c’est celle où toutes les autres caractéristiques sont les mêmes, mais où c’est la masse qui est souveraine et non la loi. (Par exemple, accroche-la sur le mur devant ton bureau ou aux toilettes), Ce résumé ne suffit PAS pour réussir en Français-Philosophie, Une fois que tu auras téléchargé le résumé, je t'enverrai du contenu supplémentaire, Tu n'aimes pas lire et qu'un résumé "texte" ne te convient pas, Une fiche schématique pour réviser en un coup d'oeil. Une multitude d’actions qui échappaient jadis au contrôle de la société y sont soumises aujourd’hui. Les Fausses confidences de Marivaux. Résumé de : la Démocratie en Amérique Tocqueville. (comme aujourd’hui les propriétaires fonciers et les agriculteurs). Chez les anciens peuples de l’Europe, le pouvoir social, qui accordait aux caprices du mourant une puissance perpétuelle, confinant à la superstition, ne s’y opposait pas. « Comme si ce n’était pas mêler ces deux pouvoirs, et les mêler de la façon la plus périlleuse et la plus tyrannique, que de revêtir le gouvernement du droit de juger et d’administrer tout à la fois. Retrouvez nos grands classiques de la Littérature en Format Ebook sur Cultura. Cette condition hétéronome est le fait de l’homme. d'Alexis de Tocqueville. ». Son approche est totalement originale, passant dune philosophie normative qui prévalait chez les Classiques (Montesquieu, Rousseau ou les Grecs) à une approche descriptive et clinique de la démocratie. « Cela créa des lois et des habitudes qui se sont perpétuées, malgré la division des terres et la ruine des nobles. » Dans les pays aristocratiques, on professe un profond respect pour la dernière volonté des hommes. Un pouvoir intrusif dans le domaine judiciaire : Deux choses frappent dans la constitution des, Non seulement les cours de justice décidaient presque toutes les querelles entre particuliers ; dans un grand nombre de cas, elles servaient d’arbitres entre chaque individu et l’État. Une fois que tu auras téléchargé le résumé, je t'enverrai du contenu supplémentaire . Je le répète, « il faut bien prendre garde de confondre le fait même de l’égalité avec la révolution qui achève de l’introduire dans l’état social et dans les lois ; c’est là que se (139) trouve la raison de presque tous les phénomènes qui nous étonnent ». Pendant cette même période, durant laquelle ils se sont succédé avec une rapidité prodigieuse à la tête des affaires, leurs idées, leurs (137) intérêts, leurs passions ont varié à l’infini ; mais tous ont voulu centraliser en quelques manières. À mesure que les conditions s’égalisent, le pauvre cherche à améliorer son sort par le biais de l’épargne, générant ainsi des institutions philanthropiques (qui deviendront bientôt de grandes institutions politiques) visant à recueillir cette multitude de petits capitaux pour les faire fructifier. De là sont sorties les deux tendances contraires évoquées précédemment. L'épreuve de français en Prépa scientifique, La force de vivre, programme 2021 » Si le souverain avait le droit général d’autoriser toutes les associations, il ne tarderait pas à vouloir les surveiller et les diriger selon ses règles et l’État prendrait bientôt le contrôle général de toutes les associations, passées ou futures, c’est-à-dire de presque tous les hommes qui vivent de nos jours. ». La validité de ces analyses est proprement sidérante et " De la démocratie en Amérique " vaut toujours qu'on s'y attelle. Dans ce même temps où les peuples sont en proie aux tourments des révoltes et des révolutions, le pouvoir central accroît ses prérogatives, devient de plus en plus centralisé et absolu et les citoyens tombent sous le contrôle de l’administration publique (138) et abandonnent leur indépendance individuelle, en se soumettant aux volontés du moindre commis après avoir renversé les trônes et les rois. Cependant si sa raison n’est pas cultivée, il restera en enfance. », « Cet affaiblissement graduel de l’individu, en face de la société, se manifeste de mille manières. de notre temps penchent vers un excès contraire. « Il s’apercevra que, pendant le demi-siècle qui vient de s’écouler, la centralisation a crû partout de mille façons différentes. en oubliant souvent qu’une déficience individuelle pouvait devenir un problème public. Presque tous les établissements charitables qui dans l’ancienne Europe étaient dans les mains de particuliers ou de corporations, sont tous tombés progressivement sous la dépendance de l’État qui s’occupe désormais de nourrir, de secourir, de fournir du travail et de réparer les misères. Le résumé ne peut être réalisé sans une analyse précise de la structure du texte. « Cet affaiblissement graduel de l’individu, en face de la société, se manifeste de mille manières. Cette cause est le développement de l’industrie, que les progrès de l’égalité favorisent. Site didactique dont la vocation est de former les candidats aux concours CPGE scientifiques à l'épreuve de Français-Philosophie. Mais de manière plus surprenante, les citoyens eux-mêmes se défient aussi de ces sociétés particulières dont le contrôle leur échappe. a été comme le seul point immobile, au milieu de la mobilité singulière de leur existence et de leurs pensées ».