En cela, le SE favorise l’évolutivité endogène et exogène de la routine, stimulant la prise d’initiatives de certains utilisateurs, notamment pour mieux exploiter les possibilités du SE (demande de changement de paramétrage pour gérer un catalogue de pièces standards). Les SE peuvent donc être perçus comme augmentant l’intensité réflexive du travail sans pourtant augmenter la réflexivité des tâches, car ils provoquent une focalisation du travail sur les tâches réflexives. De telles descriptions sont nécessaires pour modéliser et théoriser ces relations, notamment sur leur nature positive ou négative, sur le caractère nécessaire ou suffisant d’une agence particulière pour produire un effet particulier, ainsi que sur l’intensité ou la quantité minimale d’agences à générer pour produire un tel effet. En marge des économies dues à l’optimisation du processus de production, le SI permet d’identifier les postes qui n’apportent qu’une valeur ajoutée réduite au chiffre d’affaires. L’agence du SE est ainsi qualifiée de comportementale lorsqu’elle constitue une injonction pour l’utilisateur de faire quelque chose, d’adopter un certain comportement, ou lorsque le SE exécute des tâches auparavant effectuées par des individus. 14L’interdépendance des tâches est généralement plus forte au sein d’une même routine qu’entre deux routines d’une même organisation et s’apprécie en termes d’interdépendance séquentielle, réciproque ou de communauté (Thompson, 1967). Le système n’est pas vraiment nécessaire à l’exécution du processus. L'information recueillie conduit l'entreprise à prendre des décisions variées telles que le … Gilbert C.G. Ce faisant, elle améliore la coordination, la fiabilité et la productivité de ce processus. Dès lors, comment comprendre et maitriser le rôle des SE dans l’évolutivité routinière ? Lazaric N. et Denis B. 15Par ailleurs, Howard-Grenville (2005) a établi que l’interdépendance de la routine avec un environnement changeant est une source de variations fréquentes au sein de la routine. Cette capacité du système à actionner d’autres dispositifs et à se rendre présent à l’utilisateur est au cœur de l’exécution des routines organisationnelles (Hutchins, 1995). Le cas « automobile » montre qu’une telle agence cognitive donne accès à toute une somme d’informations sur les développements antérieurs et en cours, une somme de connaissances sur l’organisation, ses ressources, ses acteurs et leur rôle. Dans le cas « automobile », au contraire, le SE a permis de dynamiser les pratiques et de susciter une prise d’initiatives par différents acteurs de la routine. (2005), « The Persistence of Flexible Organizational Routines: The Role of Agency and Organizational Context ». Reynaud J. (2011), « Routines as a Source of Change in Organizational Schemata: the Role of Trial-and-Error Learning », Academy of Management Journal, vol. Les exceptions – quasi inexistantes - sont gérées par le responsable du service. (1988), « The Mindlessness of Organizational Behaviors », Human Relations, vol. et Zirpoli F., (2008), « Applying Organizational Routines in Analyzing the Behavior of Organizations », Journal of Economic Behavior & Organization, vol. L’agence du SE est qualifiée de cognitive lorsqu’elle consiste à créer ou fournir des informations, voire des schémas de pensée alimentant ou canalisant le processus cognitif de l’utilisateur. Les études sur les SE montrent, en effet, une augmentation de la vigilance des acteurs suite à l’introduction d’un SE (Merminod et al., 2009). Cohendet P. et Llerena P. (2008), « The Role of Teams and Communities in the Emergence of Organizational Routines », In M.C. Toutefois, du fait de la complexité organisationnelle, ces initiatives peuvent engendrer des problèmes de coordination et de performance globale non-intentionnels (Novak et al., 2012). (2011), « Routines as a Source of Change in Organizational Schemata: the Role of Trial-and-Error Learning ». Un SE peut être paramétré pour intervenir différemment dans l’exécution d’une routine organisationnelle. PME et multinationales émergentes : Quels modèles d’internationalisation ? En effet, le SI permet d’uniformiser tous les comportements sur les canaux de vente par lesquels l’acheteur potentiel accède aux produits de la société.eval(ez_write_tag([[336,280],'lebigdata_fr-large-mobile-banner-1','ezslot_13',122,'0','0'])); Ainsi, on ne peut que comprendre que le management du système d’information ait eu un tel succès ces dernières années au sein des entreprises, devenant incontournable avec l’ère numérique. Ces précisions conceptuelles nécessaires à l’analyse ont été présentées en section 2 et 3 du présent article, mais ne peuvent être rapportées exhaustivement et lisiblement sur la figure 1. Reynaud B. L’évolutivité routinière dépend donc de deux structures d’un même processus, ayant chacune des modes de mise en œuvre et de renouvellement différents. 39, n° 3, p. 309-331. Nous discutons à présent nos résultats au regard de ces éléments de littérature sur le rôle ambivalent des SE dans l’évolutivité routinière, à la fois sources de stabilité et d’évolution. Lazaric N. et Denis B. Par ailleurs, une certaine réflexivité peut s’avérer nécessaire pour interpréter, pour adapter, voire pour compléter les règles encadrant l’exécution des tâches routinières (Reynaud, 2001). Pentland B.T et Rueter H.H. (1994), « Capturing the Complexity in Advanced Technology Use: Adaptive Structuration Theory ». 34L’agence cognitive d’un SE caractérise la capacité d’un SE à créer automatiquement des informations et à opérer des traitements sur les données, à constituer une mémoire déportée pour l’utilisateur, et enfin à constituer un ensemble de modèles de représentation, d’interprétation et de décision alimentant, guidant et contraignant le processus cognitif de l’utilisateur lors de l’exécution de ses tâches. Nelson R.R. 33Cette agence matérielle du SE peut modifier les facteurs de l’évolutivité routinière. et Feldman M.S. 49Notre grille d’entretien était structurée pour aborder avec l’utilisateur les aspects suivants : les caractéristiques du poste, les tâches, l’usage du système, la satisfaction consécutive à cet usage et les voies d’amélioration du système. En automatisant ainsi nombre de tâches de communication entre les membres, les SE peuvent aussi réduire la durée de latence entre les tâches. Ce faisant, le système accroît l’interdépendance séquentielle entre les tâches. Les concepteurs peuvent stocker tout document qu’ils estiment utile au sein du système et le partager avec tout le monde. Un sous-processus de notification des modifications apportées aux produits a été mis en place à l’initiative des agents des méthodes afin de pallier certaines déficiences du SE. 22, n° 4, p. 295-322. L’agent devra scanner chaque article jusqu’à atteindre le nombre attendu avant de connaitre l’emplacement de la référence suivante. 78La phase de sélection consiste à déterminer les comportements devant être exécutés parmi les comportements potentiels. Le système génère une alerte en cas de modification d’une pièce dans un assemblage. Les personnes restent autonomes et libres de s’organiser comme elles l’entendent tant qu’elles respectent les outputs et les délais attendus. 20Une réflexivité importante des acteurs lors de l’exécution routinière peut conduire à une évolution de la routine difficile à planifier. Ainsi, une exécution routinière d’un processus réduit les possibilités de développement par ses membres d’un nouveau modèle d’action, c’est-à-dire l’augmentation du nombre de leurs comportements potentiels. Ce processus concerne environ huit postes : agent de conception mécanique, agent de conception électrique, agent des méthodes, agent d’industrialisation, agent de tests, agent aux Achats, agent à la Qualité, agent magasinier, agent des prototypes, occupés par une quarantaine de personnes. 7, n° 2, p. 197-230. Karsten H (2008), « Giddens’s Structuration Theory and Information Systems Research ». Le cadre conceptuel proposé permet d’évaluer le potentiel de variation au sein d’une routine. La réflexivité nécessaire à la plupart des agents de ce processus est très importante en raison de la complexité du produit. Sur ce point, la direction régule les pratiques à l’encontre des fonctionnalités de contrôle du système. (2007), « Technological Embeddeness and Organizational Change », Le contrôle de gestion dans les organisations de l’Économie Sociale et Solidaire, Gouvernance d'entreprise : Nouveaux Résultats, La gestion des innovations territoriales à l’aune des impératifs de performance publique. En cela, ils sont paramétrés selon la structure technologique des routines organisationnelles de l’entreprise (Davenport, 1998). More than ever, enterprise systems and organizational routines must be thought together. La métaphore de l’ornière - d’où, au fur et à mesure des passages, il est de plus en plus difficile de sortir – est régulièrement utilisée pour caractériser le rôle du temps sur la récurrence routinière (Levitt et March, 1988). (2008), « Designing Routines: On the Folly of Designing Artifacts, While Hoping for Patterns of Action », Information and Organization, vol. 42Par ailleurs, ces relations de dépendance conceptuelle entre les agences et les facteurs d’évolutivité d’une part, et entre les facteurs d’évolutivité et l’évolutivité d’autre part, doivent doit être appréciées différemment. Les agences matérielles, cognitives et comportementales semblent représenter des degrés de prescription progressifs du travail. La NASA réussit la 1ère téléportation quantique : vers une révolution d'internet ? 47, p. 65-97. Pentland B.T. D’Adderio L. (2003), « Configuring Software, Reconfiguring Memories: the Influence of Integrated Systems on the Reproduction of Knowledge and Routines ». (1991), « Organizational Learning: The Contributing Processes and the Literatures », Organization Science, vol. Cohen M.D. L’évolutivité endogène est la propension de la routine à évoluer d’elle-même. 97, p. 53-68. (1988), « Les régulations dans les organisations : régulation de contrôle et régulation autonome », Revue Française de Gestion, vol. Système d’information, SI entreprises, conseils SI, systèmes d’information Une entreprise collecte, stocke, traite et diffuse des informations. (2004), « Organizational Routines: a Review of the Literature », Industrial and Corporate Change, vol. Sur ce point, nous notons qu’au-delà de l’agence matérielle du SE, il faut aussi considérer celle du matériel informatique, des réseaux et des systèmes d’exploitation sous-jacents à l’exécution du SE. L’interdépendance inter-routinière est donc très faible. bonjour sejo depuis la république démocratique du Congo,comment faire pour suivre le troisième cycle suis licencié en informatique option: management de système d’information, GUIDERENOVATION.FRLe guide ultime pour la rénovation de votre habitat, GUIDEDESPRIX.NETVotre guide des prix travaux et rénovation, APPEL-DOFFRE.COMAppels d'offres privés travaux et chantiers, Management du Système d’Information : tout savoir sur la gestion des SI, Zone Téléchargement : Découvrez l'URL à jour et qui marche ✅. En effet, à titre d’exemple, la littérature témoigne que des agences cognitives peuvent réduire ou augmenter la réflexivité des individus, selon qu’elles consistent en la fourniture d’informations contextuelles sur l’action des individus ou des modèles de pensée desquels les individus ne peuvent s’écarter. Becker M.C. 60Les agences engendrées par ce système sont peu nombreuses. et Zirpoli F., (2008), « Applying Organizational Routines in Analyzing the Behavior of Organizations », Journal of Economic Behavior & Organization. Ces tâches étaient auparavant exécutées par un acteur de la routine. Le système d'information à un double rôle au niveau: - de son fonctionnement : il permet de faire circuler l'information au sein de l'organisation, de coordonner ses activités et d'atteindre ses objectifs. Transparency and Boundary Spanners in an International Context », Information and Organization, vol. Hannan M.T. Ainsi, nous pourrons proposer un modèle pour comprendre concrètement comment un SE peut altérer les facteurs d’évolutivité routinière. Sur le plan comportemental, le système joue un rôle très important. The ability of organizations to stabilize or to evolve their organizational routines that are structured by an enterprise system is a persistent issue. 8La seconde et la troisième sections exposent et justifient respectivement les quatre facteurs de l’évolutivité routinière proposés et les voies par lesquelles les SE habilitent et contraignent l’action, mais aussi influencent ces facteurs de l’évolutivité routinière. La fonction Système d’Information a un rôle d’appui vis-à-vis des deux pôles d’activité principaux d’une entreprise, à savoir la production et la commercialisation. 24Le processus social de routinisation traduit un phénomène de régulation des comportements (Cohendet et Llerena, 2008). Novak L., J. Brooks C. Gadd S. Anders et Lorenzi N. (2012), « Mediating the Intersections of Organizational Routines During the Introduction of Healt IT System ». En réalité, le DSI doit aussi prendre en compte l’aspect humain, à savoir les conséquences sur les employés des changements effectués sur le système d’information.eval(ez_write_tag([[250,250],'lebigdata_fr-leader-1','ezslot_14',116,'0','0'])); Ces changements entrainent une modification des habitudes de travail, notamment en ce qui concerne l’accès à l’information. 2) Nous devons distinguer l’évolutivité endogène et l’évolutivité exogène de la routine (Pentland et al., 2011). Le système d’entreprise utilisé est l’ERP Movex. Il peut également prendre la forme plus avancée de veille stratégique, destinés à permettre l’anticipation des … Feldman M.S. (2005), « Organizational Routines as Unit of Analysis », Industrial and Corporate Change, vol. Plus généralement, nous avons demandé à l’utilisateur d’exécuter toutes les situations d’action routinières auxquelles il est confronté du fait des caractéristiques de son poste. Dans cet objectif, nous devons expliciter le pouvoir structurant des SE sur les routines, c’est-à-dire les moyens par lesquels un SE peut modifier ces facteurs organisationnels. Néanmoins, ces évolutions sont difficilement prévisibles par les organes de management et les acteurs de la routine. 17Ainsi, plus une tâche est dépendante d’une autre tâche où d’un dispositif matériel pour son exécution, moins l’évolutivité endogène de cette tâche est importante, puisque ces autres tâches et dispositifs agissent pour conditionner une même exécution routinière. D’Adderio L. (2003), « Configuring Software, Reconfiguring Memories: the Influence of Integrated Systems on the Reproduction of Knowledge and Routines », Industrial and Corporate Change, vol. Cette discipline regroupe les connaissances, techniques et outils permettant d’organiser et de contrôler le système d’information afin d’optimiser les performances de l’entreprise. Karsten H (2008), « Giddens’s Structuration Theory and Information Systems Research », MIS Quarterly, vol. Aussi nous avons préféré décrire trois cas, plutôt qu’un seul en profondeur, afin de montrer son potentiel en matière d’analyses comparatives. 81L’étude des SE est utile à la compréhension des routines organisationnelles étant donné le rôle structurant qu’ils y tiennent. Il s'agit d'un système socio-technique composé de deux sous-systèmes, l'un social et l'autre technique. Notre objectif dans cet article est dès lors de comprendre comment instrumenter un SE pour modifier ces facteurs organisationnels d’évolutivité, que ce soit dans le sens d’une plus grande propension à stabiliser l’exécution de la routine organisationnelle ou dans le sens d’une plus grande propension à la faire évoluer. Cohendet P. et Llerena P. (2008), « The Role of Teams and Communities in the Emergence of Organizational Routines ». Ces informations et connaissances permettent à l’utilisateur réflexif et relativement autonome de faire évoluer l’exécution de ses tâches vers une meilleure performance individuelle et collective (comme en témoignent les prises d’initiatives des utilisateurs). La potentialité de la récurrence augmente consécutivement à chaque occurrence similaire (Cohen et Bacdayan, 1994). Son utilisation peut toutefois d’illustrer et de démontrer l’intérêt d’un tel cadre d’analyse. L’agence matérielle concerne également les dispositifs de saisie par lecteur de codes à barres, réduisant d’autant la durée des tâches des différents agents et améliorant la fiabilité du processus. Les SE peuvent stocker les fichiers de modélisation des produits (Merminod et Rowe, 2012), des fichiers concernant les machines d’un atelier, etc. Cours approfondi Chapitre 1 Place et rôle de l’information financière dans les processus de l’entreprise Cette question de gestion permet de faire le lien entre le cours de Première de Sciences de gestion et de Management et le cours de terminale (système d’information, mécanisme de la TVA, bilan, compte de résultat, parties prenantes). Dans chaque cas, l’évolutivité réelle est similaire à l’évolutivité prédite par la modélisation de ces relations de dépendance conceptuelle. Toutefois, ces attendus peuvent être plus ou moins explicites et décrits, et les écarts à ces attendus peuvent être plus ou moins bien tolérés par les membres de la routine, les membres des routines interdépendantes, ou encore les organes de management. tableau 1). occupe véritablement dans l’entreprise. Les situations empiriques doivent être décrites en termes cumulatifs 1) d’agences matérielles, cognitives ou comportementales émanant du SE, 2) de situations d’exécution routinière appréhendées par les critères d’interdépendance, de réflexivité, de temporalité et de régulation d’autre part, ainsi qu’en termes 3) de relation de dépendance entre les agences et les quatre facteurs d’évolutivité. figure1). Ashforth B.E. (2005), « Unbundling the Structure of Inertia: Resource versus routine rigidity ». Seules quelques initiatives isolées sont prises par les techniciens chargés des fiches techniques ou par l’agent chargé des achats afin de mieux gérer la relation avec les sous-traitants. Les SE sont paramétrés pour soutenir, contraindre, voire automatiser nombre de tâches au sein de ces processus. De nombreuses études illustrent en effet, la capacité des individus à agir différemment, qu’ils poursuivent un objectif personnel ou organisationnel (Feldman, 2000 ; Rerup et Feldman, 2011). Cette mise en situation est notamment un bon moyen d’accéder, sur le temps imparti, à l’interdépendance des tâches et des différents supports informationnels. Ces ajustements avec les sous-traitants se heurtent à la dépendance au système qui structure malgré tout l’exécution de la routine. Ce faisant, l’application de ce cadre conceptuel pour décrire les routines étudiées est une voie pour améliorer la consolidation des résultats de la littérature. Pentland B.T. et Hackman J.R. (1990), « Habitual Routines in Task-Performing Groups », Organizational Behavior and Human Decision Processes. Comme dans le cas précédent, plus que de réduire la durée des tâches, cette mémoire constitue un catalogue de matières premières à partir duquel l’agent conçoit le produit en fonction des indications du styliste. Par ailleurs, les organisations doivent être en mesure de stabiliser leurs routines organisationnelles et de les faire évoluer lorsque cela est nécessaire. L’évolutivité routinière est une variable de contrôle pour toute généralisation de résultats de recherche sur les phénomènes routiniers. Il permet aux différents acteurs de véhiculer des informations et de communiquer grâce à un ensemble de ressources matérielles, humaines et logicielles. Knudsen T. (2008), « Organizational Routines in Evolutionary Theory ». Il permet d’étudier le cas réel de l’entreprise PEARL dont le système d’information a évolué pour répondre aux nouvelles attentes des clients. Ces SE peuvent devenir les chefs d’orchestre de la routine, guidant la pensée des acteurs, organisant et répartissant le travail. (2005), « Routinization and Memorization of Tasks in a Workshop: The Case of the Introduction of ISO Norms ». (1988), « The Mindlessness of Organizational Behaviors ». Ainsi, quelque soit sa taille ou son activité, toute entreprise a besoin d’un système d’information (SI) capable de gérer ce processus et ces flux d’informations. Les concepteurs sont incités à concevoir des pièces pouvant être fabriquées en interne. (2005), « Routinization and Memorization of Tasks in a Workshop: The Case of the Introduction of ISO Norms », Industrial & Corporate Change, vol. Dans l’entreprise, L’information joue un rôle technique qui permet la gestion de l ‘entreprise par le biais de la coordination des activités, la prise de décision et de la régulation. Il n’y a pas d’agence pour accroître l’interdépendance séquentielle, tel que cela aurait pu être le cas si un workflow avait été mis en œuvre. (2004), « Organizational Routines: a Review of the Literature ». Enfin, il facilite la collaboration avec d’autres sociétés grâce à l’informatisation des données. D’un point de vue différent, il favorise les innovations et la une mise sur le marché rapide des nouveaux services ou produits de l’entreprise. De même, plusieurs relations de dépendance conceptuelle ont été présentées dans ces sections, mais ne sont pas rapportées sur la figure 1 en raison de la complexité de ces relations au niveau d’abstraction conceptuelle choisi dans cet article. Volkoff O., Strong D.M et. 1.1.1. Dans cet article, nous souhaitions comprendre et proposer un cadre d’analyse pour aider à la maîtrise le rôle des SE dans l’évolutivité routinière. Feldman M.S. Merminod V., C. Mothe et Rowe F. (2014), « Effects of Product Lifecycle Management on the Reliability and Productivity of New Product Development: the Case of co-Development with China », in F. Rowe et D. Te’eni (éds), Innovation and IT in an International Context: R&D and Operations. 5, n° 4, p. 554-568. (2005), « Unbundling the Structure of Inertia: Resource versus routine rigidity », Academy of Management Journal, vol. 14, n° 5, p. 817-846. Ce processus concerne trois postes : stylisme, conception et suivi de la fiche technique, achats, occupés par une quinzaine de personnes. (1987), La constitution de la société : éléments de la théorie de la structuration , Presses Universitaires de France. En outre, le SI doit également être très sécurisé, et garantir une continuité en cas de sinistre. Il y a également une interdépendance réciproque avec le processus aval qu’est la production/assemblage. Ainsi, contrairement au cas automobile la réflexivité des individus est canalisée. 66, n° 1, p. 128-148. 35, n° 1, p. 147-167. 76Pour analyser la contribution du cadre conceptuel proposé dans cet article à la compréhension de la relation entre la notion de routine et celle d’apprentissage, nous mobilisons le modèle « variation – sélection – rétention » central dans le courant évolutionniste sur les routines organisationnelles (Knusden, 2008 ; Nelson et Winter, 1982). Il est le véhicule de la communication dans l'organisation. Ces entretiens ont été intégralement enregistrés sous forme audio, puis retranscrits, avant de faire l’objet d’un codage thématique selon les variables du modèle évoquées précédemment dans la figure 1. De plus, la typologie des agences que nous proposons étant un approfondissement analytique du concept d’agence matérielle, peu de travaux décrivent de manière systématique ce qui pourrait s’apparenter précisément aux relations de dépendance conceptuelle de ce cadre d’analyse. Le rôle du système d’information dans les entreprises d’aujourd’hui Posted on June 21, 2009 by admin by SANNI Lookman La croissance d’une entreprise passe forcément par un grand volume d’activités et donc une grande quantité d’informations à gérer et dont il faudra tirer le … Gilbert C.G. La littérature considère les SE comme contraignants, apportant une rigidité à l’organisation, structurant et stabilisant les routines organisationnelles qu’ils supportent (Volkoff et al., 2007 ; Merminod et al., 2009 ; D’Adderio, 2008). D’Adderio L., M.S. Par ailleurs, les organisations doivent être en mesure de stabiliser leurs routines organisationnelles et de les faire évoluer lorsque cela est nécessaire. Sur le plan professionnel, cette modélisation de l’évolutivité routinière permet d’évaluer la propension évolutive de la routine et l’inertie organisationnelle potentielle en cas de projet de changement organisationnel délibéré. Transparency and Boundary Spanners in an International Context », ), An Evolutionary Theory of Economic Change. J’en veux pour preuve le rapport d’avril 2014 sur « les nouveaux rôles de la fonction du système d‘information » réalisé par un groupe de travail réunissant une vingtaine de DSI.