La dernière modification de cette page a été faite le 1 janvier 2021 à 04:10. Orgnac IV est fermé aux visites, principalement parce que cet espace n'a pas d'attrait touristique majeur (ni art pariétal ni archéologie) - ce qui a fait prévaloir la conservation par-dessus le développement touristique[CM 1]. La salle Plane contient des cheminées avec des banquettes-limites (voir section « Géologie ») et qui se rétrécissent vers le haut, deux caractéristiques indicatrices d'un creusement en régime noyé et ascensionnel[SJ1 3]. karstique au service du déveLOppement durabLe. Hormis juillet et août, il faut un véhicule personnel pour rejoindre l'aven. Des dépôts de roche érodée se sont formés sur les côtés, en surface de l'argile, formant des « banquettes-limites » présentes de façon à peu près continue entre 180 et 270 m d'altitude soit presque 100 m de dénivelé[3]. La protection du site a été une préoccupation égale à celle du développement touristique dès le début. Descendre les 700 marches et les 121 mètres de profondeur de l’Aven d’Orgnac est un voyage initiatique dans le temps et l’espace. Avec 140 000 visiteurs annuels, le site comprend la grotte, la « Cité de la Préhistoire », des sorties spéléo, des sentiers pédestres et un programme varié d’animations. En 2004 l'aven d'Orgnac obtient le label Grand site de France avec trois autres sites : la montagne Sainte-Victoire (Grand Site Sainte-Victoire), le Pont du Gard et la Pointe du Raz[VB 11],[VB 14]. Grand Site Aven d'Orgnac: Une belle descente dans les profondeurs ! Connu des villageois, l’aven est révélé au grand jour par 5 spéléologues dans les années 1930. Les villageois d'Orgnac, chasseurs et bergers locaux, connaissent l’existence près de leur village d'un gouffre, qu'ils appellent « l'aven du Bertras »[VB 3]. En arrière-plan près du bord droit (en bleu), le puits Bertras et son cône d'éboulis. L'aven se trouve dans des couches de calcaire corallien urgonien[JD1 1], un faciès géologique s'étendant à peu près sur le Barrémien et l'Aptien de −130 à −112 millions d'années approximativement, pendant l'époque du Crétacé inférieur. Fait unique dans l'histoire des explorations spéléologiques, les autorités sont mobilisées avec une visite des nouveaux réseaux organisée le 3 août 1965, surlendemain de la découverte, pour une quarantaine de personnes dont le sous-préfet, le conseil municipal et la presse[VB 5] ; et une autre visite des mêmes réseaux le 12 septembre 1975 pour le secrétaire d’état au tourisme et le préfet de l’Ardèche. Situé entre les Gorges de l’Ardèche et la vallée de la Cèze, le Grand Site de l’Aven d’Orgnac est à 15 km de Vallon-Pont-d’Arc et à 8 km de Barjac (Gard). Elle peut l'imposer, et elle le fait. Puis il informe de la découverte la municipalité d'Orgnac, propriétaire de la cavité puisque celle-ci se développe sous des terrains communaux. De nos jours on peut voir dans la descente du puits d'entrée un mannequin représentant Robert de Joly. Ce mode de pensée, inscrit dans la procédure habituelle d'autres pays, est encore exceptionnel en France. Selon René Jeannel, « de toutes les grottes actuellement connues des Cévennes où vivent des Diaprysius, l’aven d’Orgnac est la seule où deux espèces distinctes cohabitent »[CG1 8]. Cela est dû à trois données principales : la personnalité dynamique voire dominante de de Joly, mise au service de son enthousiasme pour la grotte, la beauté de cette grotte, et le fait qu'une fois aménagée elle est à l'époque la seule grotte visitable du Bas-Vivarais. En 2007 le projet est retiré et l'association de valorisation des cavités françaises à concrétions (AVCFC) regroupant 23 cavités du Sud de la France est créée[13],[14]. Le site archéologique d'Orgnac III, occupé dès l'Acheuléen final, est un des plus anciens sites archéologiques connus à avoir livré de l'industrie lithique à débitage Levallois. Si les Diaprysius identifiés par Jeannel sont réellement deux sous-espèces distinctes, cela implique que l'hydrologie de l'aven participe des deux bassins versants - ce que suggère Jeannel[CG1 8]. Le massif du bois de Ronze, dans lequel est creusé l'aven d'Orgnac, se trouve entre les deux rivières Cèze et Ardèche. De plus, la position excentrée et en quelque sorte touristiquement frontalière de l'aven a même parfois été un atout : les autorités départementales et régionales ont à l'occasion octroyé des subsides pour prévenir l'installation d'une zone creuse dans la partie méridionale de leur juridiction. Dans les salles où la hauteur sous plafond est très importante, elles n'ont pas pu rejoindre les stalactites pour former des colonnes mais elles se sont épaissies à la base, atteignant parfois un diamètre imposant. L'Aven d'Orgnac, joyau souterrain unique Troisième grotte naturelle la plus visitée de France, l’ Aven d’Orgnac est un joyau souterrain. Le label est attribué pour une durée de six ans renouvelable et en juin dernier, l’Aven d’Orgnac a présenté sa candidature au renouvellement du label Grand Site de France et a reçu un avis favorable. Un guide passionné vous fera découvrir ce monde fantastique durant 1h de visite. 2 Laboratoire de Moulis, CNrs, st-Girons. Le seuil de 100 000 visiteurs annuels est atteint en 1966[VB 5]. A chaque fois, la magie opère, on se croirait Comment faire campagne dans ces conditions ? Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La surface, soit 230 ha, est quant à elle inscrite à l’inventaire des sites. Mais en 1950 les efforts publicitaires de de Joly et les efforts logistiques de la commune pour l'aménagement de l'aven ont commencé à porter leurs fruits. Deux ans se passent en études, quêtes de subventions auprès du haut-commissariat au tourisme, obtention d'un prêt. Puis pendant un temps l'érosion devient plus active (pluviosité plus importante) et le lit inférieur se creuse. Il s'agit en réalité d'une mise aux normes internationales dans le cadre de la préparation du dossier de candidature de 18 grottes au patrimoine mondial. Il retourne dans la zone des gorges de l'Ardèche en 1935[VB 2]. Quelles routes seront fermées le 29 février ? La visite se termine maintenant dans la deuxième salle Rouge avec un spectacle son et lumière composé par Yann et Guilhem Cléophas. Ensuite, le seul autorisé à étudier la grotte est Philippe Renault qui, mandaté par la mairie cherchant à contrecarrer les projets d'Issirac sur Orgnac IV, y conduit une expertise les 13 et 14 juin 1972. La signature de cet accord ne met pas pour autant fin au veto de visite par la municipalité d'Orgnac. La grotte se situe dans le plateau de Saint-Remèze/Orgnac, large structure anticlinale faillée[Ag 1]. À vol d'oiseau, le point le plus proche de la rivière Ardèche est à 4,8 km au nord-est, celui de la rivière Cèze est à 5,2 km plein sud. Delannoy et al. Les galeries et drains de profondeur du même karst sont ennoyés[JD1 3] et à terme la plupart d'entre eux est également bouchée par les sédiments[JD1 2]. L’offre 2 entrées pour une visite … la Grotte surprend par ses volumes gigantesques et la beauté de ses paysages souterrains où finesse des cristallisations et richesse des concrétions s’entremêlent. La troisième phase est la transgression marine du Pliocène, avec une remontée du niveau marin (« remontée eustatique »)[JD1 2] ; le Rhône et ses affluents principaux sont transformés en abers, ce qui accroît la sédimentation marine et continentale et amène la fermeture de la fenêtre hydrogéologique du karst. Cette première expédition dure 10 heures. Le circuit aménagé sur 500 mètres comportant de nombreux belvédères vous amènera en toute sécurité jusqu’à une profondeur de 121 mètres sous terre. Le conseil municipal réuni le 9 février 1936 vote un crédit de 1 200 francs pour les travaux d'aménagement de l'aven, décide de construire une route d'accès et de creuser un tunnel[VB 2]. Les statuts du Spéléo-club de France, créé en 1929 par Robert de Joly, incluent « la recherche d’abîmes à exploiter touristiquement ». Le Grand Site de l’Aven d’Orgnac réunit la Grotte, la Cité de la Préhistoire et un programme varié d’animations. L'aven d'Orgnac est une grotte située au sud du plateau calcaire des gorges de l'Ardèche, sur les communes d'Orgnac-l'Aven dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes, et sur Issirac dans le département du Gard en Languedoc-Roussillon (région Occitanie depuis le 1er janvier 2016). Tout proche, le puits intérieur le plus profond de l'aven (34 m) conduit à une salle enfouie à 180, L’aven-grotte de la Forestière est situé à 2, Le premier à avoir mis en doute un creusement simultané de ces vallées est P. Ambert (1994). Le gradient hydraulique (dénivellation) augmente, les réseaux hydrographiques subissent en conséquence de nouvelles incisions, et de nouvelles structures de drainage se mettent en place dans le karst - certaines pouvant réutiliser les paléo-conduits créés durant le Messinien. Une visite souterraine jusqu'à 120 m de profondeur, des salles gigantesques, des stalactites et des stalagmites scintillantes, des draperies d'une finesse incroyable. Le 12 juillet 1999 un arrêté préfectoral, qui s'applique uniquement à une partie des réseaux d'Orgnac II et III, définit les modalités de fréquentation de la grotte. Probablement provoqué par un séisme, son plafond finit par s'écrouler au niveau du puits Bertras (l'entrée originelle). ainsi on lit pour le 1er novembre 1936 : « l’aménagement de l’aven d’Orgnac est susceptible d’attirer un nombre considérable de touristes dans la pittoresque région du sud de l’Ardèche, à cause de la beauté naturelle des diverses salles » ; et le 28 novembre 1936 : « la situation à proximité d’une région touristique du Pont d’Arc et des gorges de l’Ardèche en particulier, [qui] permet d’escompter un nombre considérable de visiteurs lorsque l’aven serait aménagé ». Le « Vaisseau fantôme »[n 4] est une très grosse stalagmite cassée sur laquelle s'est formée une autre stalagmite[CG1 5]. Une distinction, décernée par le ministère de l’écologie et du développement durable, et qui lui a été value après un aménagement du site dont le montant des travaux s’élevait à 5,5 millions d’euros. Des bruits tournant autour d'un lotissement potentiel à proximité. En 1965 un premier ascenseur est construit, proche de l'entrée du tunnel pentu, dans le hall d'accueil construit en 1948 ; cet ascenseur descend verticalement jusqu'au niveau de la salle Joly, que l'on rejoint par un tunnel horizontal débouchant à peu près au même endroit que le premier tunnel. Et la logique du développement touristique voudrait que soit ouvert un second accès, vers les nouvelles salles — accès qui pourrait être indépendant de celui d'Orgnac. Grand Site Aven d'Orgnac: Une visite dans les profondeurs incontournable - consultez 1 905 avis de voyageurs, 1 138 photos, les meilleures offres et comparez les prix pour Orgnac-l'Aven… Merci de prendre connaissance des conditions d'accès ci-dessous. Le drainage du karst se recale sur une nouvelle hauteur : à 130 m, un niveau qui s'élève progressivement au fur et à mesure du comblement des abers pour atteindre localement 260 m (200 m) dans la vallée du Rhône)[JD1 3]. Les parois des salles Rouges portent de grosses banquettes-limites de remplissage[JD1 4], marquant les dernières phases de la transgression marine du Pliocène[JD1 2]. En termes de passage, 10 km sont une grande distance quand rien n'est fait pour attirer le client. Cette ouverture des réseaux stimule la recherche sur les milieux souterrains[ST 2]. Il existe donc alors au sein des calcaires environnants un écoulement, qui génère une karstification de la roche ; et le dénivelé (donc le gradient hydraulique) important favorise une karstification verticale. Certaines stalagmites parmi les plus notables ont reçu des noms. Les années soixante voient aussi le franchissement de la chatière au fond de la salle Nord, Orgnac II, III et IV sont découverts en 1965 et 1966 : le réseau est multiplié par cinq. Vient ensuite une deuxième phase lors du Messinien (à la fin du Miocène), pendant lequel le niveau des mers baisse drastiquement ; c'est la crise de salinité messinienne, de 5,96 à 5,33 millions d'années. La grotte se situe dans le plateau de Saint-Remèze/Orgnac, large structure anticlinale faillée . On y accède à partir de la salle Plane, qui est prolongée vers le nord-est par la « salle du Dôme » puis par la « salle des Treize »[SJ1 2]. Située au sud du plateau calcaire des Gorges de l’Ardèche, l’Aven d’Orgnac fait partie depuis 2004 des quatre premiers sites à obtenir le label Grand Site de France, avec la Pointe du Raz, Le Pont du Gard et la montagne Sainte-Victoire. Le Grand Site de l’Aven d’Orgnac, la Grotte et la Cité de la Préhistoire, se situe en Ardèche, à 50 km d’Uzès (Gard). La commune déclare en février 1937 qu'elle exploitera l'aven elle-même. Au cœur de véritables cathédrales souterraines, le guide vous convie à une descente spectaculaire dans la seule Grotte distinguée par le label Grand Site de France. Ils l'explorent jusqu'au fond des salles Rouges[VB 2]. De plus cet arrêté préfectoral, qui supplante donc les arrêtés municipaux, ouvre Orgnac II et III aux visites alors que ces réseaux étaient jusque là beaucoup plus sévèrement réglementés par les mairies concernées. Malgré et à cause de cette brillante découverte, le climat des années 1965-1975 (et plus longtemps) passe à l'orage entre la mairie et les découvreurs ; et ces derniers trouvent des appuis dans la commune d'Issirac voisine, qui possède des terrains couvrant les réseaux nouvellement découverts. En 2007 c'est le seul réseau karstique en France à avoir bénéficié de trois stades croissants de protection[VB 11]. Un terrain de foot synthétique et recyclable, une première en France, Plus de buvette, pas de vestiaire : le monde sportif s'inquiète, L'Ardèche volcanique : une histoire à découvrir, Pierre des Boutières :le temps d'une amitié, 28 cas en Ardèche : le point sur la situation, « Un futur pour St-Péray » a réussi son pari, Frédéric Sausset rempile pour un troisième mandat, Seulement 22, 85 % de participation à midi. Elle s'ouvre sur trois espaces différents : en face (côté sud-est), les salles hautes (−50 m prof.) dont l'entrée est marquée par des stalactites nommées « le Faune »[CG2 6] (ou « Belzébuth »[CG2 11]) et « les Divergentes »[CG2 6] ; à gauche (côté nord), les salles Supérieures[CG2 8] ou salle Nord[CG2 5] ; à droite (côté sud), une large galerie contenant de grands piliers, des gours et un puits (descendant à 160 m de profondeur), mène à la salle Petit. Les interstices entre les blocs du plafond effondré se comblent avec des sédiments : les calcaires corrodés se décomposent, de petits effondrements amènent des matériaux et de la terre venue de la surface contribue aussi au colmatage. Ensuite P. Audra, Voir une photo du « Vaisseau fantôme » sur, Géomorphologie : relief, processus, environnement. Au cœur de l'Aven d'Orgnac, une grotte située au sud du plateau calcaire des gorges de l'Ardèche, une expérience inédite s'offre à vous. Ils reprennent la thèse de D. Besson (2005) et affirment que la crise de salinité messinienne (voir ci-dessous) est effectivement responsable du creusement de la vallée du Rhône en canyon (à −236 m NGF au nord de la confluence avec la Cèze), mais que l'érosion régressive du Messinien s'est clairement limité à la vallée rhodanienne ; d'où il s'ensuit que le canyon de la Cèze a été creusé avant le Messinien, d'après eux très probablement comme le propose Besson pendant le Burdigalien supérieur (deuxième subdivision du Miocène, −20,44 à −15,97 millions d'années). De même les réaménagements en surface comprennent l'installation d'un volet scientifique, la suppression de la partie des parkings située à la verticale des réseaux et le nouveau circuit de visite inclut le musée régional de la Préhistoire. Orgnac I correspond à la partie découverte en 1935[CG2 2]. D'où la thèse de Yann Callot (1979) ne contient que trois pages sur Orgnac : il y avoue ses lacunes sur la grotte, expliquant que l'entrée des salles hors la partie touristique qui « n’est pas significative du reste du réseau », lui a été interdite. Situé dans une région réputée pour ses nombreuses cavités, l’Aven d’Orgnac est l'une des grottes les plus spectaculaires d’Europe. La grotte de l'Aven d'Orgnac et la Cité de la Préhistoire ouvrent leurs portes du 1er février 2021 au 15 novembre 2021, dans le respect des gestes ''barrière''. De plus elle porte la trace de la montée des eaux durant le Pliocène[JD2 2] : lors de la transgression marine de cette période, se sont formées des « banquettes-limites »[3] de remplissage, présentes de façon à peu près continue entre 180 et 270 m d'altitude soit sur presque 100 m de dénivelé[JD2 1]. Le rythme baisse notablement pendant la Seconde Guerre mondiale mais reprend dès la fin des hostilités[VB 4]. L'aven d'Orgnac est creusé dans le massif du bois de Ronze ; il se trouve à 2,3 km au nord-ouest de la petite ville d'Orgnac-l'Aven (Ardèche), du côté nord de la route D176 menant à Barjac (Gard) et sur le tracé du GR 4B[n 1]. 7 avenue de Verdun fermés à entrée payante (où donc le flux de passage est aisé à régulariser), les entités concernées sont peu nombreuses et il existe un consensus clair à propos des aménagements à réaliser[VB 13]. UICN – Union internationale pour la conservation de la nature. À cette époque l'aven Armand a déjà 27 000 visiteurs par an[VB 4]. Vous le constaterez dans la première salle que vous apercevrez après le tunnel d’accès, la salle Robert de Joly, baptisée ainsi en hommage à l’un des spéléologues qui s’aventurèrent les … Les deux conseils municipaux se rencontrent en 1996 ; ordre du jour : protéger et valoriser la grotte. Les trois salles visitables au pied levé sont la salle Joly, la salle du Chaos et les salles Rouges dans Orgnac I. A la fois ludique et instructif, Il raconte l’histoire de 100 millions d’années. (2017), le paragénétisme des réseaux d’Orgnac cesse et les soutirages se mettent en place, qui évacuent le matériel accumulé pendant le Pliocène[JD1 4]. fOnctiOnnement actueL du miLieu sOuterrain. Valence, Rhone-Alpes Save time by buying your tickets for the Grand Site de l'Aven d'Orgnac today! - En 2005-2006 une nouvelle extension de périmètre du classement est déposée : la surface passe de 230 à 390 ha et associe la surface et les réseaux souterrains. Très rapidement après la découverte, il prend un bail sur le terrain concerné — ce qui démontre sa foi en l'avenir touristique de la grotte[VB 4]. (2007), les roches affleurantes sont travaillées par dissolution et/ou altération mais la faible pente ne permet pas aux cours d'eau de former de larges incisions dans les plateaux[JD1 1].