Son élection à la tête de dix départements, le 23 avril 1848, confirma brièvement le transfert voulu du Vive Lamartine ! He was 60 years old in 1850, and his debts were enormous, not because he had been personally extravagant but because of the allowances he gave his sisters to compensate for the total property inheritance he had received as the only male in the Lamartine family. Cette révision ayant été refusée par l'Assemblée, Louis-Napoléon Bonaparte décide de passer en force : le coup d'État du 2 décembre 1851 lui permet d'installer un régime dictatorial et d'instaurer, un an plus tard, le Second Empire (1852-1870). Après la lecture du rapport de Waldeck-Rousseau, Cavaignac prend la parole pour présenter la démission de son gouvernement. Mais en réalité, la campagne officieuse a commencé depuis le 6 octobre, quand la décision d'élire le président de la République au suffrage universel a été prise. Cette disposition aurait pu permettre l’ élection de Cavaignac à la présidence au deuxième tour parlementaire mais Louis-Napoléon Bonaparte a obtenu au premier tour au suffrage universel masculin direct largement plus de la moitié des suffrages exprimés. Garnier, Auguste (en 1867) »[4]. The French presidential election of 1848 was the first ever held. It brought to French poetry a new music; the themes were at the same time intimate and religious. L'élection présidentielle de 1848, organisée pour désigner le président de la Deuxième République française, s'est tenue les 10 et 11 décembre 1848 et s'est conclue par la victoire écrasante de Louis-Napoléon Bonaparte, élu au premier tour au suffrage universel masculin pour un mandat de quatre ans. Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine, Knight of Pratz (French: [alfɔ̃s maʁi lwi dəpʁa də lamaʁtin]; 21 October 1790 – 28 February 1869) was a French author, poet, and statesman who was instrumental in the foundation of the Second Republic and the continuation of the Tricolore as the flag of France. Les bulletins contenant « une désignation anticonstitutionnelle » ne seront pas comptés mais considérés comme nuls[14]. Après la révolution de février, Watbled s'est présenté sans succès aux élections à la Constituante. Ain : 760 « voix perdues ou à divers ». En février 1848, après avoir été l'un des premiers à proclamer la République à l'hôtel-de-ville, il reprit volontairement le titre du journal de Marat pour créer une nouvelle feuille de gauche, L'Ami du Peuple. Ignoré de tous, ce candidat marginal tente en vain de s'ériger en troisième homme. Indre-et-Loire : 258 bulletins sur 76 784 ont été déclarés nuls. Député depuis 1833, il s'est opposé à la monarchie de Juillet et a publié en 1847 une Histoire des Girondins réhabilitant la révolution républicaine de 1792. Candidat des républicains avancés partisans des réformes sociales (ceux que l'on appelle les « rouges »), défenseur du droit au travail et du droit à l'assistance, il s'appuie sur la Solidarité républicaine. Des élections législatives ont lieu en France les 23 et 24 avril 1848.. Contexte. The election was an overwhelming defeat for all of the republican candidates and in a sense a victory for the Napoleonic legend, incarnate in the little-known nephew of the great Emperor. Princeton: Princeton University Press, 1969. Le général Cavaignac n'est majoritaire que dans quatre départements (Finistère, Morbihan, Bouches du Rhône et Var). United States presidential election of 1848, American presidential election held on Nov. 7, 1848, in which Whig candidate Zachary Taylor defeated Democratic nominee Lewis Cass . The 1848 Presidential Election Digital Bibliography from the Gallica catalogue selected and organised thematically by the Fondation Napoléon "Inside the Presidential Ballot box" where Ledru-Rollin and Raspail are fighting, Cavaignac and Louis-Napoleon are glaring at each other, and Lamartine sits playing the lyre" S'inspirant du modèle des États-Unis, qu'il avait longuement étudié et exposé dans De la démocratie en Amérique, il proposa donc que le président soit désigné par des grands électeurs, que ces « délégués » soient élus par le peuple, et que l'élection du président se fasse à la majorité absolue, l'Assemblée étant chargée de trancher dans le cas où aucun candidat n'emporterait la majorité qualifiée au premier tour[2]. Jusqu'à une période proche, les péjorations l'emportent sur toute analyse scientifique. C'est donc depuis sa cellule, où il attend son procès, que Raspail s'est présenté à une élection législative complémentaire (élu le 17 septembre, il ne pourra pas siéger) et qu'il accepte, à la demande de ses partisans lyonnais, de se présenter comme candidat socialiste à l'élection du 10 décembre[27]. In April 1848 Lamartine was elected to the National Assembly by 10 départements. Cette proposition fut adoptée malgré l'opposition d'Armand Marrast, qui préférait confier cette élection à l'Assemblée[2]. À l'évocation de son nom, des paysans s'interrogent : « Qu'est-ce que cette Martine ? Le 20 décembre, en fin d'après-midi, le rapporteur de la commission parlementaire, René Waldeck-Rousseau, présente les résultats officiels du scrutin à l'Assemblée. Malgré le choix de Louis-Napoléon Bonaparte par le comité de la rue de Poitiers, certains monarchistes, et notamment des légitimistes intransigeants, optent pour Changarnier en qui ils voient un Monk capable de restaurer la monarchie[30]. Please select which sections you would like to print: Corrections? 1850 Toussaint Louverture, poète dramatique. He deplored the inhumanity of the worker’s plight; he denounced the trusts and their dominant influence on governmental politics, directing against them two discourses, one in 1838 and another in 1846; and he held that a working-class revolution was inevitable and did not hesitate to hasten the hour, promising the authorities, in July 1847, a “revolution of scorn.” In the same year he published his Histoire des Girondins, a history of the right, or moderate, Girondins during and after the French Revolution, which earned him immense popularity with the left-wing parties. Ce fut le cas en 1851, le président n'ayant pu obtenir de l'Assemblée un amendement constitutionnel qui aurait autorisé sa ré-éligibilité. Parieu leur exposa le dangereux déséquilibre qu'exercerait sur les institutions un président venant « avec le mandat de tout un peuple, le mandat qu'a eu Napoléon ». Joinville, pourtant inéligible, obtient 20 voix. nécessaire]. La Côte d'Or et l'élection présidentielle du 10 décembre 1848. Mal connu en province malgré les biographies diffusées par ses zélés partisans[18], Cavaignac est loin de faire l'unanimité au sein des libéraux. Il tente enfin de rassurer les opposants à un rétablissement de l'Empire : « Je ne suis pas un ambitieux qui rêve tantôt l'Empire et la guerre, tantôt l'application de théories subversives. Molé n'a jamais eu la plus légère idée de se porter comme candidat, bien qu'on l'en ait pressé, car il a compris que ce serait pour lui la plus fausse des positions. L’Isolement est un poème de Lamartine. Or ceux-ci sont mal informés des événements parisiens et connaissent mal la plupart des candidats. Cormenin proposa que le président soit directement élu par le peuple, à la majorité relative mais avec un minimum de deux millions de voix. Il a joué un rôle déterminant lors de la révolution de février 1848, en repoussant d'abord l'option de la régence de la duchesse d'Orléans au profit de la république, puis en rejetant le drapeau rouge de l'extrême gauche socialiste au profit du drapeau tricolore de 1789. Si Louis-Napoléon est soutenu par Le Constitutionnel de Véron, L'Événement de Victor Hugo et La Presse de Girardin, sans oublier plusieurs titres éphémères créés pour l'occasion, ce ne sont pas ces journaux qui constituent sa force principale, mais plutôt la véritable armée de colleurs d'affiches, distributeurs de tracts, agents et colporteurs d'images qui diffusent une propagande populaire associant Louis-Napoléon au mythe de son oncle. Raymon Huard, « Les pratiques électorales en France en 1848 », dans Jean Luc Mayaud (éd. Dans un pays majoritairement rural et paysan, ce sont les électeurs villageois qui décideront de l'issue du scrutin. Les meilleures offres pour Alphonse de LAMARTINE / Lettre autographe signée / Elections de 1848 sont sur eBay Comparez les prix et les spécificités des produits neufs et d'occasion Pleins d'articles en livraison gratuite! French_presidential_election,_1848 - WikiMili, This was the only direct presidential election until 1965 French presidential election Or Lamartine combat l'amendement. Il distancera en effet nettement Cavaignac (le « boucher de juin » que plébiscite la rédaction du Charivari) et Lamartine, deux candidats pourtant « républicains ». À l'autre extrémité du spectre politique, il reçoit le soutien de Thiers, qui agit au nom du comité de la rue de Poitiers. Le premier texte est un passage extrait d'Histoire de la révolution de 1848 de Lamartine. Quelques jours plus tôt, l'Assemblée a été parcourue des bruits de coup d'État et d'arrestation de représentants opposés au général. Celui-ci n'hésite pas à nommer des ministres indépendants de la rue de Poitiers (gouvernement Hautpoul), à destituer le général monarchiste Changarnier (janvier 1851), et à critiquer ouvertement la loi du 31 mai 1850. En réalité, les chiffres seront respectivement de 7 497 000 et de 10 026 000[46]. Élu député de la Seine au mois de juin, il fut nommé commandant de la Garde nationale par Cavaignac. nécessaire]. Auteur d'une brochure socialiste utopique, De l'extinction du paupérisme (1844), il a la réputation d'être sensible à la condition de ces classes laborieuses (artisans, boutiquiers et ouvriers), qui haïssent le « bourreau » Cavaignac. Pour être élu dès le premier tour, un candidat doit avoir obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins deux millions de voix. Il déclare enfin être au-dessus des partis. Les adversaires politiques de Cavaignac profitent cependant de cette accusation calomnieuse, relayée par La Presse, dont le directeur, Émile de Girardin, se vengeait ainsi de son incarcération lors de la répression de juin[21]. Alphonse de Lamartine en 1848 (PPO) – Documents du manuel p. 74-75 Ci-dessus H.-F.E. Ainsi définie par Cormenin, Tocqueville, Beaumont et leurs collègues, cette conception de l'élection et du pouvoir du président fut discutée, à partir du mois de septembre, par l'Assemblée constituante. », « Si j'échouais, ce serait un grave échec pour les idées d'ordre ; si je réussissais, je serais obligé d'épouser la République et, en vérité, je suis trop honnête garçon pour épouser une si mauvaise fille ! The following year, however, Napoleon returned from exile and attempted to rebuild his empire during the Hundred Days. Les noms des principaux candidats apparaissent alors progressivement. Molé croit que, s'il veut accepter les conseils de Barrot et de quelques autres du même caractère, il sera de beaucoup le candidat préférable. Les républicains « bleus », modérés et libéraux, proches du National, qui avaient réussi à canaliser le mouvement insurrectionnel en février puis à obtenir la majorité des sièges (environ 500 sur 900) à l'Assemblée en avril, ont été ébranlés par les journées de Juin.Celles-ci ont mis en lumière le général Cavaignac, un « républicain de la veille » qui a su rétablir l'ordre, mais au prix d'une répression sanglante suivie d'une restriction de la liberté d'expression. Louis-Napoléon Bonaparte officialise ses intentions dès le 26 octobre, à l'occasion d'un discours à la tribune. l'«illusion lyrique» des débuts de la IIe République. 1849 Raphaël, pages de la 20e armée. MÉLANGES ET DOCUMENTS. Lamartine was educated at the college at Belley, which was maintained by the Jesuits though they were suppressed in France at this time. Elle y fut surtout combattue, lors de la séance du 6 octobre, par le jeune républicain Jules Grévy[N 2]. Il faudra donc attendre la Ve République et la révision constitutionnelle de 1962, adoptée par référendum, pour retrouver un mode d'élection du président de la République au suffrage direct, dorénavant universel, scrutin qui se répétera tous les sept ans à partir de 1965, puis tous les cinq ans à partir de 2002 ; entretemps, dix-neuf élections se seront tenues dont seize, entre 1879 (Jules Grévy) et 1953 (René Coty), avec pour seuls électeurs un millier de parlementaires, précédées en 1871 (Adolphe Thiers) et 1873 (Patrice de Mac Mahon) de deux élections hors cadre constitutionnel et suivies en 1958 de la première élection de Charles de Gaulle, selon un mode de scrutin spécifique et pratiqué une seule fois[54]. Inquiets de la poussée électorale des démocrates-socialistes de Ledru-Rollin, ils mènent la répression contre les opposants à leur politique italienne (journée du 13 juin 1849) et décident de restreindre le suffrage universel (loi du 31 mai 1850) en excluant près du tiers des électeurs. In 1847 his Histoire des Girondins became widely popular, and he rose to considerable political prominence in early 1848, when he led the Second Republic for a short time. Or, en privant le président, élu par le peuple, de sa ré-éligibilité et de son pouvoir de dissolution, Tocqueville et ses collègues ont, de fait, accru la dangerosité des institutions. Quelques irrégularités ont été commises mais n'ont pas eu d'incidence sur les résultats. Les troubles qui ont pu avoir lieu dans quelques sections, comme à Grenoble, ont été très limités[45]. Tous les narrateurs contemporains de cette élection, dont de nombreux furent victimes du coup d'État de 1851, s'accordèrent à dire que ce n'était pas la victoire d'un candidat mais plutôt celle d'un nom, celui de Napoléon, sans chercher d'autre signification que celle d'un vote à la fois pour l'héritier de la légende impériale et pour le sauveur providentiel capable de résoudre les problèmes de l'époque. '-1Я=1. la France au pouvoir de Cavaignac. En effet, sans le procédé légal d'arbitrage fourni par le droit de dissolution, une rivalité entre le président et l'Assemblée, jouissant tous deux de la même légitimité populaire, ne pouvait pas être réglée : on risquait de revenir, comme sous le Directoire, à la pratique du coup d'État. Loin de le désavantager, cette entrée tardive sur la scène politique de 1848 lui a permis d'être étranger à l'éclatement comme à la sanglante répression des journées de Juin[35]. Agitant ainsi le spectre du régime plébiscitaire bonapartiste, qui avait mis fin à la Première République après un coup d'État, Parieu visait implicitement les ambitions prêtées à Louis-Napoléon Bonaparte, ce prétendant bonapartiste qui venait d'être élu à l'Assemblée. For 20 years he struggled desperately, though in vain, against bankruptcy, publishing book after book: Raphaël, a transposed account of his love for Julie Charles; Les Confidences and Nouvelles Confidences, wherein he intermingled real and imaginary elements (Graziella is a fragment of it); the novels Geneviève (1851), Antoniella (1867), Mémoires politiques (1863), the last work being of great historical interest; a periodical titled Cours familiers de littérature (1856–1868/69), in which he published such poems as “La Vigne et la maison” and “Le Désert”; some historical works that remained unequaled, including Histoire des Constituants (1854), Histoire de la Restauration (1851–52), Histoire de la Russie (1855), and Histoire de la Turquie (1854–55). He was convinced that the social question, which he himself called “the question of the proletariat,” was the principal issue of his time. La Constitution du 4 novembre 1848 reprendra l'essentiel des idées d'Alphonse de Lamartine. Quant à l'électorat catholique, il aurait pu voter pour Cavaignac par reconnaissance envers le général, qui comptait accueillir en France le pape Pie IX, chassé de ses États par une révolution républicaine. Toutes les régions légitimistes s'y retrouvent : Flandre, Alsace, haut Doubs, Provence (Provence en voie de mutation, partageant cette option avec un socialisme émergeant), Languedoc, Pays basque, Ouest (grosso modo le Massif armoricain), auxquelles il faut ajouter deux autres qui votèrent en partie pour Ledru-Rollin : l'Allier, et les Pyrénées-Orientales emmenées par le grand homme natif des lieux François Arago. Il est le grand vaincu de cette élection qui sonne la fin de sa carrière politique. Descendant de la tribune, il va ensuite serrer la main de son concurrent vaincu. Afin d'apaiser la méfiance des républicains à son égard, il affirme qu'il verrait « des ennemis de la patrie dans tous ceux qui tenteraient de changer, par des voies illégales, ce que la France entière a établi ». Ainsi, malgré l'ouverture de son gouvernement à des républicains du lendemain (comme Dufaure) et malgré un projet de rapprochement préparé par le général de Lamoricière, ministre de la Guerre, il n'est pas parvenu à obtenir le ralliement du centre-droit orléaniste, issu de l'ancienne opposition dynastique d'Odilon Barrot, qui aurait pu lui permettre d'affaiblir la droite et de constituer un grand rassemblement centriste autour de sa candidature[19]. 26 La suite est connue. Partout, les électeurs avaient pu s'exprimer sans violence ni intimidation[47]. Dans la presse, il n'est soutenu que par Le Courrier français, Le Bien public (dont le rédacteur en chef, La Guéronnière, n'est autre que son ancien directeur de cabinet) et le journaliste Eugène Pelletan[24]. Afin de réduire l'influence du président sur le législatif en appliquant strictement le principe de séparation des pouvoirs hérité de Montesquieu, il fut également décidé, contre l'avis de Martin de Strasbourg, que le chef de l'État n'aurait pas le droit de dissoudre l'Assemblée. Lamartine : Élection du Président de la République au suffrage universel (6 octobre 1848) Le discours du 6 octobre 1848, intitulé Sur la présidence, est le dernier grand discours de Lamartine à la Chambre. Pour Alexis de Tocqueville (historien et homme politique français auteur de De la démocratie en Amérique, référence du libéralisme économique et politique), qui est consterné par cette victoire : « Louis-Napoléon me paraissait la pire fin de la République et je ne voulais pas y tremper »[réf. Articles from Britannica Encyclopedias for elementary and high school students. Nous avons divisé ce nombre par deux pour retrancher les votes nuls des « voix diverses ». Irène Delage, « Décembre 1848 : un Bonaparte devient président de la République ! It is the story of a young man who intended to take up the religious life but instead, when cast out of the seminary by the Revolution, falls in love with a young girl; recalled to the order by his dying bishop, he renounces his love and becomes a “man of God,” a parish priest, consecrating his life to the service of his fellow men. Le manifeste du 30 novembre donne des gages à ses alliés de la rue de Poitiers en insistant sur la défense de l'ordre, de la famille, de la religion, de la liberté d'enseignement et de la propriété. Molé voit là le principal danger du moment, et croit qu'il se ferait beaucoup de mal si on laissait pendant trois ans [sic.] Une trentaine d'années plus tard, en 1879, Grévy devint le premier président républicain élu par le parlement, conformément à sa vision; il était ainsi élu à une fonction qu'il avait proposé de supprimer. Signé : Watbled. Les quatre principaux candidats à l’élection présidentielle, Ledru‑Rollin, Lamartine, Cavaignac et Bonaparte (de gauche à … au suffrage républicain. Quelques jours avant l'élection, le général est victime d'une nouvelle calomnie qui l'accuse d'avoir accepté l'insertion de noms de criminels dans des listes de blessés de la révolution de février bénéficiaires de pensions. The book was so successful that Lamartine attempted to extend it two years later with his Nouvelles méditations poétiques and his Mort de Socrates, in which his preoccupation with metaphysics first became evident. Les électeurs devaient voter au moyen de bulletins de papier blanc portant le nom du candidat de leur choix. Pourtant cet historien, par ailleurs exemplaire dans ses méthodes de recherche, commence son commentaire en supputant « une large corrélation [qui] n'est pas douteuse entre vote bonapartiste et vote rural », comme Marx somme toute, mais pas plus que Marx. La chute de la monarchie lui ayant donné la possibilité de revenir en France, il fut élu à la Constituante par cinq départements[N 5] lors d'une élection partielle au mois de septembre. B. Duvergier. Ayant participé à la manifestation du 15 mai avec les révolutionnaires Blanqui et Barbès, il a été arrêté puis incarcéré à Vincennes. Suivant l'avis de Lamartine, la majorité des députés rejeta l'amendement Grévy (par 648 voix contre 158) et adopta — moyennant quelques amendements de détail — le projet rédigé par la commission. Ce décret de bannissement visait également la branche aînée de la famille, représentée par le duc de Bordeaux. Histoire de la Révolution de 1848, 2 vol. Le principe de la majorité absolue fut adopté, mais le recours aux grands électeurs fut rejeté. Que Dieu et le peuple se prononcent, il faut laisser quelque chose à la Providence. Républicain d'extrême gauche, anticlérical et jacobin, Raspail a fait de son journal le relai des revendications les plus progressistes (instruction publique gratuite et obligatoire, droit d'association, impôt progressif). Troisième force politique (avec environ 75 sièges à l'Assemblée), ces démocrates-socialistes (« démoc-soc ») veulent le renforcement de la démocratie politique et sociale ainsi que la solidarité de la République avec les autres régimes et mouvements nationaux issus du Printemps des peuples. Pendant la campagne, Cavaignac est la cible de violentes attaques, qui ont souvent l'Assemblée pour cadre. Signé : Watbled. À Paris, il obtient 58 %. Lamartine was elected to the French Academy in 1829, and the following year he published the two volumes of Harmonies poétiques et religieuses, a sort of alleluia, filled with deist—and even occasionally Christian (“L’Hymne au Christ”)—enthusiasm. Or, comme Bugeaud avant lui[31], Changarnier se désiste dès le mois de novembre[32]. By this time his health was not good, and he left for the spa of Aix-les-Bains, where, in October of 1816, on the shore of Lake Bourget, he met the brilliant but desperately ill Julie Charles. L'auteur relève « l'aspect massif, ordonné et donc politique du bonapartisme »[52], qu'il rapproche de la carte des prêtres jureurs de 1791, identique à une seule exception près, celle de la Provence, déjà anticléricale sous la Révolution même si encore légitimiste en 1848. Les pourcentages ci-dessous ont été calculés à partir des chiffres incomplets et partiels publiés par le journal La Presse entre le 13 et le 20 décembre 1848. L'historien Maurice Agulhon écrit dans son 1848 ou l'apprentissage de la république qu'en dernière analyse : « désormais les libéraux et les républicains de toutes nuances prendront le bonapartisme (…) comme le test et la mesure de l'analphabétisme politique, et peut-être est-ce en définitive le moins contestable des diagnostics. The bourgeoisie was enraged to discover, however, that Lamartine was, indeed, as he had proclaimed himself to be, the spokesman of the working class. », « une désignation anticonstitutionnelle », « si aucun candidat n'a obtenu plus de la moitié des suffrages exprimés, et au moins deux millions de voix, ou si les conditions exigées par l'article 44 ne sont pas remplies, l'Assemblée nationale élit le président de la République, à la majorité absolue et au scrutin secret, parmi les cinq candidats éligibles qui ont obtenu le plus de voix », « se confier à un passé sans reproche, à un patriotisme incontesté, à une résolution mâle, énergique, déjà éprouvée au service de la République, plutôt qu'à de vaines et trompeuses promesses », « Je ne brigue pas les suffrages, je ne les désire pas. Le décret du 28 octobre 1848[9], publié le premier novembre[10], convoque les électeurs pour le 10 décembre[11]. C'est même l'accusation principale contenue dans son volume comparant Louis Bonaparte à Napoléon Bonaparte[50]. Attracted to literature, he wrote some tragedies in verse and a few elegies. Il y a de quoi survivre à de grandes fautes et à de grands revers ». Cavaignac peut donc compter sur la partialité de l'administration et de la fonction publique d'État[16]. The bourgeoisie, represented by the right-wing parties, thought they had elected in Lamartine a clever manipulator who could placate the proletariat while military forces capable of establishing order, such as they conceived of it, were being reconstituted. L'union entre la Montagne et les socialistes est cependant loin d'être totale, car le respect des Montagnards pour la propriété privée diffère des idées de l'influent Proudhon, dont une querelle avec un partisan de Ledru-Rollin, Félix Pyat, dégénère en affrontement physique le 25 novembre[5]. Défenseur des idées ndidat à l’élection présidentielle de décembre 1848, Lamartine … Moselle : 24 voix à Ney de la Moskowa, 9 à Bugeaud, 9 à Gustave Rolland et 7 au général Bedeau. After Napoleon’s defeat at Waterloo and the second Bourbon Restoration, he abandoned the military profession. […] Je mettrais mon honneur à laisser, au bout de quatre ans, à mon successeur le pouvoir affermi, la liberté intacte, un progrès réel accompli. In 1820 Lamartine married Maria Ann Birch, a young Englishwoman connected by marriage to the Churchills, and he finally joined the diplomatic corps, as secretary to the French embassy at Naples. Échaudés par cette expérience, les républicains et les orléanistes considèreront que l'élection présidentielle au suffrage universel direct ne peut qu'aboutir à une dictature césariste plébiscitaire. Mais depuis 2001, nous disposons de la carte des résultats par canton du géographe Frédéric Salmon, rapportés de surcroît aux inscrits, prenant donc en compte un abstentionnisme en l'occurrence non négligeable[46]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 14 décembre 2020 à 17:31. DEBAT SUR LE MODE D'ELECTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Assemblée constituante, 6 octobre 1848 Pour lire des extraits du débat entre Jules Grévy et Lamartine : Un président à la tête de la république en France, depuis 1849 INTRODUCTION 1. The propertied classes, who were at first startled by this new government, pretended to accept the new circumstances, but they were unable to tolerate the fact that the working class possessed arms with which to defend themselves.